Préambule


 

L’association « Arts martiaux Santé & Culture » a été créée au début des années 90. Les mots qui composent son titre constituent ses objectifs : Arts martiaux ; santé ; Culture. Trois mots. Un tout indissociable pour qui vise une progression sur le long terme. Il n’y a pas d’Art martial sans santé. Beaucoup des exercices de santé ne peuvent se comprendre qu‘au travers du martial dont ils sont souvent issus. Et, les Arts martiaux et de santé ne peuvent se comprendre correctement sans une connaissance minimale des contextes sociaux, économiques et culturels du pays d’où ils sont issus.

 

L’association « Arts martiaux Santé & Culture » (ASC) résiste modestement mais de toutes ses forces à la « dérive* paillettes plumes » (inéluctable, très visible donc moins sournoise). Utopique ? Oui ! Mais, « Osons créer des utopies pour éviter de se laisser enfermer dans la réalité et aller ainsi vers plus de réel ».

 

L’ASC propose des cours collectifs mixtes. Pour l’aspect martial* : essentiellement du Yi quan. Pour la santé* : yang sheng, zhan zhuang gong, ba dua jin….Il est possible de ne participer qu’aux cours santé bien-être. Pour le martial on peut se limiter aux tuishou et sans l’étude du combat de percussions et préhensions. Le travail fondamental de zhan zhuang, shili, mocabu, fali… s’avère vite indispensable à celui qui pratique avec sincérité.